Alors là, je vous livre une recette qui doit faire malheur: une jupette qui danse, qui brille, qui s'enfile en un rien de temps, qui tombe bien et qui est à la portée de toute couturière. On peut même démarrer la couture avec elle. Si c'est pas un cadeau tombé du ciel ;-)

 

jupette0

jupette1

jupette2

jupette5

jupette4

jupette6

 

Je sais, chère lectrice, tu as commis l'immense erreur de regarder ces photos avec ta fille et maintenant, elle trépigne, elle veut la même, là maintenant et tout de suite. Pas de panique, tu l'envoies jouer dans sa chambre maximum 1 petite heure et demi, tu sors ta machine, du fil, des ciseaux, des aiguilles, un élastique, une épingle à nourrice, ton beau tissu, une tasse de thé et c'est parti.

On commence par le tissu: il faut prendre un tissu lourd (ca tombe bien, la jupe est pour l'hiver) pour avoir un beau tombé. Ici, la jupe a été faite avec un velours milleraies mais un lainage, un velours ou un lin épais peuvent aussi rendre super bien.

Les mesures sont données pour un 6 ans, marges de couture comprises. Si ta fille est plus ou moins grande, il te suffit de prendre la mesure de sa taille, la longueur voulue et d'adapter.

La jupe est constituée de 2 rectangles cousus l'un sur l'autre et la taille est élastiquée. Le petit plus est que le volant du bas est cousu de manière à ce que le bord haut du volant soit visible sur la jupe.

Dans le beau tissu, tu découpes 2 rectangles: un premier rectangle pour le volant du haut de 127cm x 17cm et un deuxième rectangle pour le volant du bas de 152cm x 20 cm.

On surfile les largeur des rectangles ainsi qu'une longueur pour chaque rectangle (une seule suffit par rectangle). Si, comme moi, tu n'as pas de surfileuse et une machine à coudre qui a vu sous son pied de biche passer des pantalons pattes d'eph et des cols pelle à tarte, tu fais un joli point zig-zag pour surfiler.

Dans la longueur surfilée du volant du bas (donc dans 152 cm), on passe deux fils de fronce. Je vois les débutantes qui angoissent. On respire, on boit une gorgée de thée et j'explique. On passe un fil de plus de 152 cm dans une aiguille et à 1/2 cm du bord du rectangle, on fait tout du long un point avant d'environ 1/2 cm. On recommence l'opération 1/2 cm plus bas (et oui, il faut passer 2 fils pour avoir des fronces régulières et jolies et oui, j'ai bien évidemment essayé avec un fil et non, ca ne rend pas bien !!). Et si mes explications sont encore troubles, il y a un super tuto chez Coupe Couture, ici.

La jupette est faite de telle sorte que le volant du bas est posé sur le volant du haut, bord apparent. Il faut donc: tirer les fils de fronce de manière à réduire les 152 cm à 127 cm (ainsi les deux volants ont la même longueur). On pose sur une table (ou sur le sol si comme moi, tu travailles comme les couturières des ateliers clandestins, à savoir par terre accroupie) les deux volants l'un en dessous de l'autre,le volant du haut en haut et le volant du bas en dessous, endroit visible pour les deux, les deux longueurs surfilés se touchant. On glisse le volant du bas sur le volant du haut pour faire chevaucher les deux volants de manière à ce que l'envers du volant du bas soit sur l'endroit du volant du haut au niveau des longueurs surfilées et de manière à ce que les deux volants se chevauchent sur une hauteur de 1,5 cm (ce n'est pas simple à expliquer mais si vous suivez pas à pas, vous devriez bien comprendre ;-)). On épingle tout du long et on pique le volant du bas sur le volant du haut à 1/2 cm du bord du volant du bas.

On épingle les deux côtés ensemble et on pique pour former un tube.

On fait une coulisse pour la taille. On rabat le haut du volant du haut de 1/2 cm puis encore d'1,5 cm pour former une coulisse. On pique en laissant une ouverture de 2 cm pour pouvoir glisser l'élastique. On coupe 60 cm d'élastique de largeur 1cm (ou 0,7 cm si vous avez). On passe une épingle à nourrice dans l'élastique et on le fait glisser dans la coulisse. On noud les deux extrémités et on ferme l'ouverture de 2 cm.

On fait un ourlet au bas de la jupe (un rentré d'1/2 cm puis un rentré de 2 cm et on pique).

On appelle sa fille et on se laisse couvrir de bisous.