En général, je ne fais aucune publicité sur ce blog.

Mais en général, je ne suis pas émue aux larmes quand je regarde les collections des créateurs. En général, j’apprécie les vêtements pour leur côté esthétique mais je n’ai pas le sentiment d’être plongée au plus profond d’un poème en faisant défiler les photos devant mes yeux. En général, je ne suis pas remuée avec le sentiment que quelqu’un à travers quelques morceaux de tissus assemblés a réussi à mettre le doigt sur ce qu’est l’enfance.

Ce que nous offre "la Princesse au Petit Pois" avec sa collection printemps-été 2012 photographiée pour la première partie par Helena Vartiainen, c’est comme se redonner accès au monde de notre enfance. Elle nous plonge dans l’univers de pureté, d’innocence et de beauté de l’enfance. Elle nous donne envie d’avoir 6 ans de nouveau. Elle a donné des noms à ces vêtements comme le peintre nomme ses tableaux. Elle laisse passer tellement d’amour dans ce que ces mains créent, que je ne pouvais pas juste aller regarder et oublier.

 

 ppp2012

La poésie de la Princesse au petit pois mise en scène par l'esthétisme d'Helena Vartiainen

                                                                               Crédit photo Helena Vartiainen